Nous suivre
blank

Football

Gana Guèye fidèle à ses convictions !

Pour avoir respecté ses convictions religieuses, Idrissa Gana Guèye est victime d’acharnements médiatiques de la part des politiques et des associations de la communauté homosexuelle.

 

« Liberté, égalité, fraternité » se vante la France depuis plusieurs siècles. En réalité, ils ont omis de préciser que c’était une liberté choisie. L’international sénégalais et joueur du Paris Saint-Germain, Idrissa Gana Guèye est coupable d’avoir eu la liberté de choisir de ne pas disputer un match en accord avec son club pour respecter ses convictions. Alors que la 37e journée de la Ligue 1 était dédiée à la lutte contre l’homophobie avec les flocages arc-en-ciel comme symbole, le joueur de 32 ans a suivi avec le sourire la victoire de ses coéquipiers sur Montpellier (0-4) en tribune. Une absence qui dérange. La confirmation par Mauricio Pochettino, en conférence de presse, que le milieu de terrain n’était pas blessé et absent pour des raisons personnelles. De quoi déclencher une vague d’indignations de la part des associations de la communauté Lgbt et de quelques politiciens. Dans la fin de la journée, le Paris Saint-Germain a réagi pour éclaircir quelques points. « Idrissa Gueye n’était pas dans le groupe pour des raisons personnelles et individuelles. Le Paris Saint-Germain a toujours tenu à combattre toute forme de discrimination et l’a une nouvelle fois fait samedi » peut-on lire dans le communiqué.

A l’heure où le lobby Lgbt se propage comme un virus, la place n’est pas à la discussion. Quand c’est la lutte contre l’homophobie, tout le monde doit s’y plier sous condition de lynchage médiatique. Une tentative de décrédibilisation qui ne peut pas faire le poids face aux faits. Deux jours avant ce fameux match à Montpellier, l’effectif du PSG et ses amis étaient à la soirée caritative du champion d’Afrique pour soutenir des enfants atteints de cancer. Un montant d’un milliard FCFA a été récolté lors de cet événement. Le joueur de 32 ans, récent champion de France, est très impliqué dans sa fondation pour partager autant que possible envers les causes nobles. Il décide garder la liberté de respecter ses convictions qui lui interdisent de soutenir la communauté homosexuelle.

 

Pendant que les médias français sont en mission contre l’international sénégalais, les soutiens locaux se lèvent pour défendre « Idy ». . Le mouvement Y en a marre a « apporté son soutien au compatriote et attend que les autorités en fassent de même ». Un autre allié s’est dressé pour fustiger l’attitude des français. « Drôle de société qui vient expliquer aux africains que la polygamie n’est pas bonne mais que l’homosexualité est par contre une bonne chose. Les deux poids, deux mesures comme d’habitude. Vous ne détenez pas la vérité. Chacun ses convictions et ses principes de vie. La France n’est-elle pas le pays des droits de l’homme ? Pourquoi s’acharner sur lui pour une prise de position personnelle ? En tout cas, il a tout notre soutien » déclare l’ancien international sénégalais, Diomansy Kamara.

En représentant dignement les couleurs du drapeau du Sénégal pendant plus d’une décennie, Idrissa Gana Guèye mérite le soutien des autorités étatiques. Dès lors que le ministre des spors de la France s’est prononcé à ce sujet, Matar Bâ est interpellé pour apporter son soutien qui peut avoir son importance.

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Football