Connect with us

Equipe nationale

Les principaux enseignements de la liste

Aliou Cissé a communiqué une liste élargie de 29 joueurs. L’un des principaux enseignements reste la non sélection de Saliou Ciss. Hormis le cas de l’ex Nancéien, qui alimente la polémique, le sélectionneur a voulu injecter du sang neuf, pour pallier des absences et essayer de relancer la concurrence à certains postes.

Après chaque liste, Aliou Cissé fait face aux critiques. Le sélectionneur, qui a misé sur la continuité, peine à satisfaire tout le monde. Une raison explique ce torrent de réactions: la non sélection de Saliou Ciss, remplacé par Ismaïl Jakobs. Elle ne passe vraiment pas auprès de certains Sénégalais, qui ne comprennent pas sa mise à l’écart. Pourtant, El Tactico a souvent protégé son latéral au moment où il était pris en grippe par le public. Mais en se passant du meilleur arrière gauche de la dernière CAN, l’ancien capitaine de la génération de 2002 a certainement voulu lui envoyer un message clair à l’approche de la Coupe du monde. Personne ne remet en cause ses qualités. Et sa place n’est peut-être pas menacée, car Fodé Ballo-Touré n’a jamais pu bousculer la hiérarchie. Donc Saliou Ciss a toujours une carte à jouer. Il lui suffit de retrouver le plaisir des terrains et d’être au point physiquement.

Abdoulaye Seck, l’autre absent en défense

En signant au Maccabi Haifa, Abdoulaye Seck pensait peut-être maintenir ses chances intactes. Malheureusement il fait aussi partie des absents de ce rassemblement en défense. Même s’il a été souvent convoqué, il faut concéder qu’il n’était pas dans les plans de Aliou Cissé. Il a fait les frais de l’arrivée de Moussa Niakhaté. Passé par la Bundesliga sous les couleurs de Mayence et maintenant en Premier League à Nottingham Forest, il est attendu pour compliquer les choix du sélectionneur. Noah Fadiga et Formose Mendy, quand à eux, remplacent Youssouf Sabaly et Bouna Sarr. Les deux arrières droits ont déclaré forfait. Pour le poste de gardien, Mory Diaw, auteur de bonnes prestations avec Clermont, prend la place de Alioune Badara Faty. Avec les récents soucis physiques de Edouard Mendy et la situation de Alfred Gomis, qui a été totalement largué dans la hiérarchie à Rennes, le sélectionneur a voulu jouer la carte de la sécurité en ayant au moins un autre gardien évoluant à un meilleur niveau.

Retour de Krépin Diatta, première convocation pour Pathé Ismaël Ciss

Au milieu de terrain, il n’y a pas eu de surprise. Comme c’était attendu, Krépin Diatta a effectué son retour après sa grave blessure. Il enchaîne les matchs avec le club de la Principauté. Hormis le Monégasque, Pathé Ismaël Ciss est celui que la plupart des observateurs avaient envie de voir intégrer la Tanière. Le joueur du Rayo Vallecano a reçu sa première convocation. D’autres s’attendaient à la sélection de Henri Saivet après ses quelques coups d’éclat avec le Pau FC au détriment de Moustapha Name suite à son transfert au Pafos FC en Chypre, mais Aliou Cissé a maintenu sa confiance à l’ancien Parisien. Il faudrait peut-être rappeler que le championnat chypriote vient juste après la Süper Lig (Turquie) dans le classement des meilleurs championnats européens. Et puis comment peut-il perdre son niveau en si peu de temps? Les joueurs devraient être jugés selon leur niveau et non pas selon la division dans laquelle ils jouent.

Bamba Dieng en sursis

Aliou Cissé s’est passé de Habib Diallo, qui était annoncé incertain par L’Équipe. Le Strasbourgeois fait finalement partie du groupe alsacien pour le déplacement à Montpellier. Son absence fera sûrement grincer des dents à cause de la présence de Cheikh Ahmadou Bamba Dieng. Le Marseillais a connu un été mouvementé. Il n’a disputé aucun match officiel depuis le début de la nouvelle saison. Le sélectionneur a certainement élargi la liste pour lui tendre la main et ne pas l’enfoncer d’avantage. Le but est de lui permettre de retrouver la compétition et la confiance. En espérant que le Phocéen puisse saisir cette chance inespérée. Car El Tactico a brandi la menace en conférence de presse: il n’y aura pas de passe-droit. On peut considérer l’Olympien en sursis. Tout comme Keïta Diao Baldé, qui n’apporte pas grand-chose sur le plan sportif. En dehors peut-être de son rôle d’ancien. Un Lion à l’appétit vorace a fait son apparition dans la Tanière. Il s’agit de Nicolas Jackson. Il a déjà fait une victime à Villerreal. Ses performances ont contraint Boulaye Dia à s’exiler en Italie. Il viendra sûrement avec cette même insouciance dans l’optique de faire bouger les choses. Ce qu’on attend de tous les joueurs.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

Commentaires récents

Tags

More in Equipe nationale