Nous suivre
blank

Equipe nationale

Sénégal: Kamara, un renfort de taille

L’information a résonné comme un coup de gong mardi soir. D’après le quotidien L’Equipe, Boubacar Kamara aurait donné son accord de principe pour rejoindre l’équipe nationale du Sénégal. L’arrivée du Phocéen serait un gros coup. Le natif de Marseille devrait apporter une vraie plus-value à la Tanière.

« L’équipe ne doit pas être fermée, on doit toujours apporter du sang neuf. » Aliou Cissé avait tenu ces mots juste après le sacre des Lions en terres camerounaises dans une interview accordée au groupe E-média. Le sélectionneur aurait joint l’acte à la parole si l’on se fie aux informations de L’Equipe. Selon le quotidien français, Boubacar Kamara aurait été séduit par le discours de l’ancien capitaine de la génération 2002. Revêtir le maillot des Lions pourrait donc être possible pour le Marseillais lors du prochain rassemblement des Champions d’Afrique. Un rêve qu’entretient une grande partie du public sénégalais. Car les qualités du Phocéen « ne sont plus à prouver » comme l’a reconnu a juste titre El Tactico. Le joueur de 22 ans est un élément indiscutable aux yeux de Jorge Sampaoli.

Booster la concurrence

Le Sénégal a frôlé la catastrophe lors des matchs de poule à la CAN. En l’absence de quelques cadres, les Lions ont été méconnaissables. Les remplaçants n’avaient pas su marquer les esprits et compliquer les choix d’Aliou Cissé. Conscient de cela, malgré un groupe avec un bon état d’esprit, le sélectionneur sait qu’il doit booster la concurrence. Le Mondial est d’un autre niveau. D’où l’intérêt de prendre des joueurs en mesure de bonifier la Tanière. Et Boubacar Kamara, au vu de ses grosses qualités, devrait apporter une vraie plus-value à la sélection. Malgré son jeune âge, l’international espoir tricolore (9 sélections) s’est imposé comme l’un des patrons à Marseille. Un club où la pression et l’exigence sont énormes. Le même contexte qu’en équipe nationale du Sénégal.

Préparer l’avenir

Avant la Coupe du monde, le Sénégal va disputer les éliminatoires de la CAN 2023 (30 mai-14 juin 1ère et 2e journée contre Bénin à Diamniadio et Rwanda en déplacement). Ce qui pourrait donner un temps d’adaptation à Boubacar Kamara en prévision du Mondial. En sélection, il ne sera pas isolé. Il pourra compter sur ses coéquipiers en club (Cheikh Ahmadou Bamba Dieng et Pape Guèye) pour faciliter son intégration. Et même de Bouna Sarr, qui a évolué sous les couleurs olympiennes avant d’atterrir en Bavière. En dehors du fait qu’elle va renforcer la concurrence, l’arrivée du Marseillais va servir à préparer sereinement l’avenir. Idrissa Gana Guèye et Cheikhou Kouyaté, tous les deux âgés de 32 ans, sont proches de la fin. Kalidou Koulibaly est trentenaire et Nampalys Mendy aura 30 ans au moins de juin. Car il faut le rappeler, le Sénégal pourrait profiter de sa polyvalence. Le Phocéen est à même de jouer au milieu et en défense. Il va donner plus d’options au sélectionneur. Permettre à Abdou Diallo de concurrencer Saliou Ciss, notamment. Les Lions auront plus de certitudes à gauche.

Les Sénégalais brûlent d’impatience de voir Boubacar Kamara revêtir le maillot du Sénégal. Espérons que le joueur de l’Olympique de Marseille vienne et réponde rapidement aux attentes afin de permettre au Sénégal de passer un cap à la Coupe du monde.

Moussa Sarr

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Equipe nationale