Nous suivre
blank

Football

CAN 2022 : L’Algérie joue sa survie face à la Cote D’ivoire

C’est une affiche sous très haute tension qui se profile à Douala ce jeudi. Tenante du titre, l’Algérie est dos au mur avant d’affronter la Côte d’Ivoire pour cet ultime match de poule. Après son revers face à la Guinée équatoriale, qui a mis fin à une invincibilité de 35 matches consécutifs, les coéquipiers de Riyad Mahrez sont loin d’avoir leur destin en main face aux Eléphants.

Si les calculs étaient loin d’être simples pour assurer une qualification aux Verts, la donne a changé ces dernières heures. Et il n’y a qu’une seule option pour voir les huitièmes de finale : la victoire. Car les résultats des autres groupes ont écarté toute hypothèse de qualification en cas de match nul des Fennecs. Qui l’eut cru ? L’Algérie, dernière de sa poule avec un point en deux matches et surtout zéro but marqué. Mais le champion d’Afrique n’a pas tout perdu de sa superbe au point d’arriver sans armes face des Éléphants leaders du groupe. Les Fennecs ont presque tout bien fait lors de leurs deux premiers matchs, tout sauf marquer. Que d’occasions et d’opportunités gâchées, manquées, vendangées face à la Sierra-Leone et la Guinée équatoriale. Malchance ou maladresse ? Les deux sans doute, mais ne pas avoir concrétisé ses multiples occasions instille le doute dans l’esprit d’une équipe qui n’avait plus perdu depuis le 16 octobre 2018.

En face, la Côte d’Ivoire se présente en position favorable. Avec  4 points, elle est sûre d’être qualifiée pour les huitièmes de finale et n’a pas la pression de son côté. « Les approches sont différentes évidemment » reconnaît le sélectionneur des Éléphants. « On peut aborder cette rencontre dans une pression négative moindre. »

Le capitaine Max-Alain Gradel, lui, conclut avec un discours offensif : « Il n’y aura pas de pire scénario. On va faire le match qu’il faut. On va se qualifier », martèle-t-il.

Seule chose qui peut gâcher ce spectacle, la pelouse. Il n’est point besoin d’être jardinier pour constater que la pelouse du stade Japoma de Douala est dans un état catastrophique, ce qui peut empêcher de voir le spectacle tant attendu. Les deux sélectionneurs ont tous déploré l’état de cette pelouse. « Il y a une partie du terrain qui est un désastre » disait Belmadi. Son collègue, Patrice Beaumelle, avait évoqué « une pelouse correcte, pas fantastique », après le premier match de la Côte d’Ivoire. Jeudi, il a ajouté : « Évidemment, plus on y joue, plus ça se dégrade. Il y a une partie du terrain qui est un désastre ».

La Côte d’Ivoire et l’Algérie se retrouvent pour la neuvième fois en phases finales de la Coupe d’Afrique des nations. L’enjeu suffit déjà à inscrire cette confrontation de la CAN 2022 dans la liste des matches spectaculaires entre les deux équipes.

Historique des Côte d’Ivoire-Algérie en CAN

12 janvier 1968 (Addis-Abeba) : Côte d’Ivoire – Algérie 3-0, premier tour

13 mars 1988 (Casablanca) : Algérie – Côte d’Ivoire 1-1, premier tour

5 mars 1990 (Alger) : Algérie – Côte d’Ivoire 3-0, premier tour

13 janvier 1992 (Ziguinchor) : Côte d’Ivoire – Algérie 3-0, premier tour

24 janvier 2010 (Cabinda) : Côte d’Ivoire – Algérie 2-3 (a.p), quart de finale

30 janvier 2013 (Rustenburg) : Algérie – Côte d’Ivoire 2-2, premier tour

1er février 2015 (Malabo) : Côte d’Ivoire – Algérie 3-1, quart de finale

11 juillet 2019 (Suez), Côte d’Ivoire – Algérie 1-1 (tab : 3-4), quart de finale

Bilan : 8 matches, 3 victoires pour la Côte d’Ivoire, 2 victoires pour l’Algérie, 3 matches nuls

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Football