Nous suivre
blank

CAN 2021

Diambars et Génération Foot, les champions d’Afrique de la formation

Cette première étoile permet au Sénégal de mieux apprécier ses talents et surtout l’expertise des formateurs locaux. Au sein de cette sélection, championne d’Afrique, l’ossature est particulièrement composée de joueurs qui ont été formés par des clubs locaux spécialisés dans la formation à la base. Les noms de Diambars et de Génération Foot sonnent automatiquement à l’oreille.

 

En signant les actes de naissance au début des années 2000, Diambars et Génération Foot avaient un rêve commun dans un coin de la tête : former les futurs champions d’Afrique. Actuellement, Diambars et Génération Foot font, sans doute, partie des meilleurs clubs formateurs du continent. Pas moins de 8 joueurs ont fait leurs classes dans ces deux pépinières. Saliou Ciss, Joseph Lopy, Idrissa Gana Guèye, Bamba Dieng du côté de l’académie de Saly. Sadio Mané, Pape Matar Sarr, Habib Diallo et Ismaila pour les Grenats. Un pari réussi de Saër Seck et Mady Touré, respectivement présidents de Diambars et Génération Foot avec un travail de qualité accompagné par un staff compétent.

Que ces joueurs soient considérés comme les meilleurs au sein de la Tanière est loin d’être un hasard. Ils ont intégré dès le bas âge ces centres modernes. Avec des formateurs de qualités et logés dans les meilleures conditions, ils ont embrassé les prémices du métier de footballeur professionnel très tôt avec des exigences déjà élevées. Inculqués aux valeurs du football africain, de l’importance du maillot national, ces enfants ont grandi en côtoyant toutes les catégories de la sélection nationale. Le parcours linéaire de Sadio Mané jusqu’à son titre de meilleur joueur de la CAN 2021 est une preuve de l’expertise des formateurs locaux. Il a participé à l’épopée en 2012 quand le Sénégal atteignait les quarts de finale des Jeux Olympiques à Londres. Deux de ses coéquipiers hier et aujourd’hui, issus du centre de Diambars étaient de la partie sous les ordres d’Aliou Cissé (entraineur adjoint), Saliou Ciss et Idrissa Gana Guèye.

Cet automatisme, cette affinité et cette expérience de l’exigence du maillot national est une conséquence directe de cette victoire au soir du 6 février 2022. Ce qui crée une histoire entre eux. « Sadio n’est pas mon coéquipier mais mon frère » confiait Idrissa Gana Guèye lors de la parade pour célébrer ce premier titre de champion d’Afrique au micro de la RTS.

 

Cette histoire d’amour est en train de naître entre Pape Matar Sarr et Bamba Dieng. Les deux pépites du football sénégalais tissent un lien qui a pris naissance depuis sélections jeunes. Ils partageaient la même chambre. Pour la belle histoire, ils étaient adversaires lors de la finale de la coupe de la ligue 2019.

 

Investir sur la formation

 

Diambars et Génération Foot ont montré le chemin que seule une politique de formation à la base peut permettre à une sélection de rester compétitive et constante dans les sommets du football. Le Sénégal est un grand vivier de talents. Auparavant, un joueur local qui rejoint un club européen, se devait de passer par l’équipe réserve pour convaincre ses dirigeants. Ce n’est plus le cas avec ces talents sénégalais qui séduisent et prouvent qu’ils ont quelque chose de spécial dès leur première prise de balle. Si avant ce n’était que de la conviction, il est désormais devenu une réalité. Sadio Mané, meilleur joueur de la CAN. Saliou Ciss présent dans l’équipe type de la CAN. Ismaila Sarr, diminué physiquement mais toujours un joueur de classe. Les formateurs locaux n’ont rien à envier au reste de la planète.

 

Si Teungueth FC a compris avec l’ouverture de son centre de formation. Le Jaraaf, avec la construction de son complexe sportif. Les projets ambitieux de Casa Sport. Il ne reste qu’aux instances dirigeantes de rendre compétitif les championnats de petites catégories. De permettre aux sélections de petites catégories de bénéficier des matchs dans les toutes les fenêtres FIFA avec l’objectif de gagner tous les trophées. Le football sénégalais en sortirait gagnant et alors ce premier titre remporté ne serait que le début de plusieurs parades dans les rues de Dakar.

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus CAN 2021