Nous suivre
blank

Basketball

La NBA en protocole Covid

Depuis le début de la saison, une centaine de joueurs sont entrés en protocole Covid, chamboulant ainsi le déroulement de l’exercice en cours. À l’heure actuelle, 74 joueurs et trois coachs sont bloqués en protocole sanitaire, sept matchs ont été annulés. Alors que certains suggèrent de mettre la saison en pause, la NBA et ses équipes maintiennent le cap pour tenter de finir dans les temps.

Le protocole sanitaire, comment ça marche ?

En NBA, les joueurs vaccinés sont placés en protocole Covid après avoir été testé positifs au Covid-19 ou avoir reçu un test non concluant. Les joueurs non-vaccinés suivent les mêmes règles, mais sont également placés en protocole Covid si ils ont été exposés à une personne positive au Covid-19.

Lorsqu’un joueur entre en protocole Covid, il doit rendre deux tests PCR négatifs en 24 heures ou passer au moins 10 jours loin de son. Les joueurs non-vaccinés qui sont déclarés cas contacts doivent passer 7 jours à l’écart de leur équipe et doivent rendre des tests négatifs au Covid-19.

Certaines équipes souffrent plus de cette situation que d’autres. Les Nets, par exemple, ont actuellement 10 joueurs en protocole dont Kevin Durant, James Harden et Kyrie Irving. Les Bulls, impactés depuis le début du mois, ne peuvent toujours pas compter sur Zach LaVine et cinq autre joueurs de l’effectif. Ces équipes ont chacune vu deux de leurs matchs reportés cette semaine.

Tandis que certaines doivent composer sans leur star, comme les Bucks orphelins de Giannis Antetokounmpo, d’autres sont privées de leur coaches. Rick Carlisle (Pacers), Alvin Gentry (Kings) et Franck Vogel (Lakers) sont tous les trois écartés de leur équipe.

Pour la NBA, cette situation est particulièrement regrettable à l’approche de Noël. En effet, le Christmas Day est l’un des moments les plus importants de la saison. Ce soir-là, la ligue réunit les plus grosses affiches et certaines des plus grosses audiences de l’année pour mettre son produit en avant. Mais sans Trae Young face aux Knicks, sans Kevin Durant et James Harden face aux Lakers, sans Giannis Antetokounmpo face aux Celtics… cet événement tant attendu pourrait perdre beaucoup de saveur.

Pour le moment, la stratégie de la NBA et des propriétaires reste de limiter au maximum les reports de match. Après deux saisons décalées, la ligue espère remettre les choses en ordre pour éviter de partager ses audiences avec d’autres sports, notamment le football américain.

La ligue a alors mis en place de nouvelles mesures pour permettre aux équipes de disputer leurs rencontres. Une franchise peut maintenant signer un remplaçant pour chaque joueur du roster testé positif au Covid-19. Pour encourager les Front Offices à remplir leurs effectifs, ces signatures ne compteront plus dans le salary cap ou pour la luxury tax, un avantage économique plus que bienvenue.

Du 26 décembre au 8 janvier, un protocole renforcé sera également mis en place pour limiter le nombre de contaminations. Les joueurs, les coachs et le staff devront porter un masque sur le banc, dans les vestiaires et sur les trajets avec leur équipe. Sur les mêmes dates, les tests seront effectués quotidiennement, comme dans la bulle.

Des mesures locales apparaissent également, notamment à Toronto où les Raptors sont désormais limités à 50% de capacité dans la Scotiabank Arena en raison des mesures prises par l’Ontario pour combattre le virus.

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Basketball