Connect with us

Basketball

Les Suns résistent à un grand Giannis et font le break

Phoenix Suns – Milwaukee Bucks : 118-108
Phoenix mène 2-0

Tout en maîtrise. Les deux premiers matches des finales NBA 2021 peuvent se résumer à ça : le contrôle des Suns, et donc de Chris Paul, sur les deux rencontres disputées à Phoenix. Avec deux victoires à la clé pour la franchise de l’Arizona, vainqueur 118 à 108 contre Milwaukee jeudi soir. Les joueurs de Monty Williams n’ont finalement pas encore donné l’impression de paniquer ou de douter. Pas même après le départ solide des Bucks sur ce match 2. CP3 et ses camarades ont d’abord légèrement couru après le score avant d’accélérer le rythme pour creuser un premier écart juste avant la mi-temps (56-45). C’est l’histoire de cette série jusqu’à présent. Dès que Giannis Antetokounmpo et ses camarades – enfin, surtout la superstar – ont voulu recoller, les Suns ont répondu avec un panier. Le plus souvent à trois-points. L’adresse extérieure a effectivement eu un impact majeur sur le résultat du soir. Quand Phoenix plantait 20 paniers primés en 40 tentatives, les joueurs de Milwaukee se sont contentés d’un vilain 9 sur 31…

Hormis Antetokounmpo, il n’y avait personne pour marquer des paniers du côté des Bucks. Le MVP s’est décidément bien remis de sa blessure au genou. Il était dominant dans la nuit de jeudi à vendredi. Présent physiquement, agressif, et trop fort pour les défenseurs adverses. Il a terminé avec 42 points, dont 20 inscrits dans le troisième quart-temps. Un record sur ses 25 dernières années et la meilleure performance en finales NBA depuis les 22 points de Michael Jordan en 1993, déjà contre les Suns. Mais le MVP était finalement bien trop esseulé par moment.

Ses lieutenants Jrue Holiday et Khris Middleton ont tenté de se montrer un peu plus agressifs… mais ils manquaient cruellement d’adresse. 12 sur 37 en cumulé pour les deux arrières. Et 28 points. Même Jae Crowder et Mikal Bridges ont compilé plus de points (38) pour Phoenix. C’était toute la différence entre ces deux équipes. L’une patinait en attaque et se reposait uniquement sur les exploits individuels de sa star, l’autre trouvait constamment une solution. Paul a fini avec 23 points et 8 passes. Devin Booker, maladroit pendant 30 minutes, a enchaîné les paniers importants dans le money time pour conclure avec 31 points. Bridges a pris le relais de Deandre Ayton dans la peau du troisième homme en claquant 27 unités.
Giannis Antetokounmpo a tout de même longtemps maintenu les Bucks dans la partie. Ils sont même revenus à six longueurs dans les dernières minutes. Mais comme lors du premier match, les Suns se sont calmement appliqués sur les possessions suivantes en faisant tourner la balle ou en cherchant le duel avantageux pour stopper l’hémorragie et se redonner de l’air. Tout en maîtrise. Et ça fait donc 2 à 0 pour Phoenix, qui n’a jamais été aussi proche de gagner un titre NBA.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

Commentaires récents

Tags

More in Basketball