Nous suivre
blank

Basketball

Réunion, Bilan, Cumul DTN et coach des Lionnes du basket : Tapha Gaye s’accroche à ses deux fauteuils

Au sortir de la réunion de la Direction technique nationale, samedi, sur l’évaluation des deux Afrobasket, masculin et féminin, Moustapha Gaye a manifesté son intention de maintenir sa situation de cumul : DTN et coach des Lionnes. En attendant sûrement la décision de la Fédération et du ministère des Sports.

Le Directeur Technique National ne semble pas prêt à quitter le poste de sélectionneur des Lionnes du basket. Malgré le résultat catastrophique de l’Afrobasket féminin au Came­roun et le tollé qu’il y a eu sur sa situation de cumul, le technicien sénégalais s’accroche toujours à ses «deux fauteuils». C’est en tout cas ce qu’il a laissé entendre samedi, à la fin de la réunion d’évaluation des deux Afrobasket, masculin et féminin. «Jusqu’au moment où je vous parle, je suis le coach des Lionnes», a soutenu Tapha Gaye. Qui a un beau prétexte ; car selon lui, le cas du cumul n’a pas été évoqué par ses pairs durant la réunion. Ce qui ne l’a pas empêché d’en parler ; comme pour faire un clin d’œil au Bureau fédéral qui devrait en décider lors de la prochaine réunion de présentation des rapports d’évaluation. Avant de rendre compte au ministre des Sports, seul habilité à maintenir ou mettre fin à ce cumul.
Concernant le bilan global fait par les techniciens sur les deux campagnes africaines des Lions et Lionnes, classés respectivement troisièmes et quatrièmes, le Dtn n’a pas voulu entrer dans les détails. Souhaitant sûrement réserver la primeur aux Fédéraux. «Je ne peux pas vous dire le contenu de nos échanges. Mais je pense que dans l’ensemble, il y a eu des observations, des questions, des critiques… Les débats ont été très ouverts. Nous sommes en démocratie, notre leadership nous autorise à recueillir l’avis des gens. Et cela s’est bien passé, dans le respect et les règles», a indiqué coach Tapha. Qui poursuit : «Quand on a des responsabilités de ce niveau-là, quand on prend des décisions en compétitions, quand on revient il faut associer ses pairs à l’évaluation. Recueillir leur avis sur ce qui peut aider à la bonne marche du futur de nos équipes nationales. C’est dans ce sens-là que j’ai initié cette rencontre avant de rencontrer le Bureau fédéral.»
Selon le Dtn, «les échanges ont été fructueux. Il y a eu beaucoup de choses qui ont été dites. On a tous regretté d’avoir raté le podium chez les Filles, mais je pense que dans le contenu, ils ont beaucoup apprécié ce que nous avons fait».
Interpellé sur les critiques faites par ses pairs, le Dtn souligne qu’«elles sont négatives et positives en même temps. Entre nous techniciens, on s’est dit des choses. Et j’ai expliqué tout le processus. J’ai aussi défendu tout ce qui s’est passé à Kigali chez les Hommes, après avoir reçu le rapport de Boniface (coach des Lions).»
Par contre, pour les autres staffs techniques nationaux, le Dtn n’exclut pas un remaniement. «Il est possible qu’il y ait des réajustements. Je suis un enseignant de formation. Il faut toujours évaluer et réajuster. Mais dans l’ensemble, je pense que dans le travail de nos sélections nationales, il n’y a pas grand-chose à dire», souligne-t-il.
Au-delà des deux campagnes des Lions et Lionnes, les techniciens ont aussi échangé sur la participation de l’Equipe nationale U19 au dernier championnat du monde, en Lettonie, avec une honorable place de quart de finaliste.
Parmi les points à l’ordre du jour, figure aussi le tournoi de montée en Garçons et Filles, le tournoi national des jeunes et la formation des cadres techniques avec les 1er et 2e degrés. Sur ce chapitre, le Dtn informe que «le tournoi de montée va se tenir au mois de novembre. Pour le tournoi des jeunes, nous le souhaitons au mois de décembre en U16 et si possible en U14».

 

Avec lequotidien.sn

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. blank

    Sene

    26 octobre 2021 au 10:02

    Il faut mettre un terme à ce cumul DTN ,entraîneur national DTN ville de Dakar et « entraîneur ville de dakar« . Je ne comprends pas le mutisme de la fédération et le monde du basket ..jamais un entraîneur n’a fait un aussi mauvais résultat chez les filles . Tapha est trop imbu de sa personnalité et trop arrogant . Je ne peux pas lui pardonner cette déroute car il préféré selectionné des joueuses sans aucune expérience au détriment des Aya Traoré Astou Traoré sable Diatta oumou khalsoum toutes championnes d’Afrique et expérimentées. Il faut dire une à Tapha que l’équipe nationale n’est pas sa propriété privée..il faut dire à Tapha d’arrêter de promettre aux joueuses une place en équipe nationale pour les faire signer à ville de Dakar .J’en appelle à la responsabilité du ministre et du président delà fédération car l’avenir de notre basket est en jeu et dans de mauvaises mains .Ces mauvais choix son mauvais management let son ingratitude envers des joueuses comme Aya Traoré qui ont fait beaucoup de sacrifice pour cette équipe lui ont valu ce résultat. On ne peut pas se débarrasser comme d’une joueuse comme Aya capitaine double championne d’Afrique double mvp et toujours en activité pour la remplacer avec des joueuses de ville de Dakar juste pour des intérêts personnels. Je pense qu’il faut dire à Tapha que les hommes passent les institutions demeurent. Nous avons trop supporté votre arrogance . Merci pour les bons moment car je ne suis pas ingrat mais faut laisser la place.

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Basketball