Connect with us

Equipe nationale

Sadio Mané irradie le bonheur

Les Sénégalais ont retrouvé Sadio Mané. Le Ballon d’Or africain vivait des moments compliqués à cause des mauvais résultats du Bayern. Mais il a fallu que le natif de Bambali soit au contact avec ses coéquipiers en sélection pour redevenir apaisé. Souriant, il envoie de l’énergie positive autour de ses partenaires. Ses compatriotes ont découvert une autre facette qu’ils ne lui connaissaient pas: un Lion chambreur et excellent dans l’autodérision.

Son image après la défaite en Bundesliga face à Ausbourg (1-0), la première des Bavarois depuis leur revers fin avril contre Mayence (1-3), était devenue virale. Sadio Mané était assis sur la pelouse de la WWK Arena, le regard plongé dans le vide. Le double Ballon d’Or africain se demandait certainement comment cette idylle a pu se transformer soudainement en un véritable cauchemar. Le mariage semblait parfait. Le club gagnait et le Champion d’Afrique marquait (5 buts lors de ses 6 premières rencontres officielles). Mais la machine du Bayern, si prompte à broyer ses adversaires, s’est subitement enrayée. S’ils pensaient avoir conjuré le mauvais sort après leur succès en Ligue des champions, les coéquipiers du Sénégalais sont retombés dans leurs travers. Cette série de mauvais résultats (4 matchs sans victoire en Bundesliga, une première depuis la saison 2001-2002) fait jaser en Allemagne. Et logiquement, le natif de Bambali, recrue phare cet été, se retrouve au cœur des critiques.

Sadio Mané a retrouvé le sourire

Sadio Mané avait besoin de se vider la tête. Sa relation sur le terrain avec certains de ses coéquipiers était semblable à des âmes perdues dans le brouillard qui se cherchaient. N’étant pas un leader, car introverti, il voit Jamal Musiala et Leroy Sané vouloir porter l’attaque bavaroise. Alors qu’il était attendu pour tenir le rôle qu’avait Robert Lewandowski. Cette absence de connexion fait que le Sénégalais est muet depuis 5 rencontres toutes compétitions confondues. Cette mauvaise passe le rongeait. A tel point qu’il semblait trainer un spleen sur le terrain. Mais rien que sentir le parfum de présence de ses partenaires en sélection, qui sont devenus sa famille, l’a soulagé. En compagnie de ses deux larrons en foire Cheikhou Kouyaté et Idrissa Gana Guèye, il a retrouvé le sourire. Leur complicité n’est plus à démontrer. Le Bavarois s’est même fait un plaisir de les tourner en dérision. Une certaine façon de parodier Fallou. Le tik tokeur s’est moqué du shooting des Lions (Abdou-Lakhad Diallo, Cheikhou Kouyaté et lui-même), qui présentaient le nouveau maillot de l’équipe nationale. Une façon de se libérer et de décrisper l’ambiance dans la Tanière. En attendant samedi, pour lâcher les chevaux contre la Bolivie.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

Commentaires récents

Tags

More in Equipe nationale