Connect with us

Football

Une finale ne se joue pas, elle se gagne

Le Casa sports remporte la finale de la coupe du Sénégal qui l’opposait aux académiciens de Diambars sur le score étriqué de 1-0. Un match âprement disputé à l’issu duquel, les sudistes très solides durant toute la rencontre,  arrache la victoire dans la douleur. 

Dès l’entame du match les deux équipes ont clairement manifesté leur ambition du jour dans le jeu. Diambars dans un jeu de position qu’on leur connaît  à travers un 4231 monopolise le cuir. En face , le Casa Sports dans un 442 bien compact opte pour un jeu en attaque rapide en mettant énormément d’impact et d’agressivité dans l’entrejeu.

Diambars à l’école du beau jeu

Les mbourois rentrent dans le match avec la volonté de maîtriser le cuir et d’imposer leur football à l’adversaire. Relances courtes dans un 2+4 pour casser la pression haute du Casa sport. En s’appuyant sur son double pivot, Moctar Fall et Cherif Bodian les Diambars ont pû ressortir proprement de leur zone globalement. Entre les lignes Pape Demba Diop apportait ce liant entre le milieu et l’attaque. Le 4231 se transformait en 325 en phase offensive pour permettre aux hommes de couloir de pouvoir apporter de la verticalité et du surnombre. Malgré une quasi parfaite occupation de l’espace, de la disponibilité entre les lignes, Diambars a manqué d’énormément de tranchant offensif. Les occasions ont été au rendez-vous, mais les attaquants n’ont pas su concrétiser face à un énorme Aliou Badara Faty qui a été impérial sur sa ligne.

Le Casa Sports plie mais ne rompt pas

Le Casa sports n’avait aucunement l’intention de faire jeu égal avec Diambars, et leur attitude dès l’entame du match s’inscrivait dans cette logique. Bloc bas, médian en 442, mais surtout beaucoup d’agressivité et d’impact dans les duels. Amenés par son trident du milieu Yaya Sané, Pape Assane Badji et Ethane Junior Aime Tendeng, les sudistes ont mis énormément en difficulté les mbourois surtout dans l’entrejeu. Chérif Bodian et Moctar Fall ont été bousculé surtout en première période. C’est ainsi que dès la 10e minute contre le cours du jeu le Casa Sports ouvre le score grace à Aliou Diatta. Le Casa Sports monte en puissance après ce but et Diambars recule.. Durant ce temps fort casasais, Diambars n’a pas été loin d’être puni une deuxième fois.

Le match va se poursuivre dans cette même opposition entre un Diambars conquérant et un Casa sports en transition. Sur la deuxième période les mbourois ont poussé, beaucoup plus que lors de la première mi-temps, mais l’adversaire est resté costaud et bien solide. Amené par un Pape Demba Diop sensationnel en deuxième période, Diambars n’a pas réussi à trouver la faille jusqu’à la fin du match. En face il y avait deux joueurs, Ousmane Diouf et le portier Faty qui ont été jusqu’au bout les remparts infranchissables.

Diambars se souviendra très certainement qu’une finale ne se joue pas, elle se gagne.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Football