Nous suivre
blank

Football

Actualité des Lions: Des buts, une rétrogradation et des trophées

Ce week-end a été particulier pour les Sénégalais. Un sentiment de bonheur et de tristesse s’entremêlent. En France et en Azerbaïdjan, certains Lions ont brillé. Au niveau des trophées collectifs, la moisson a été bonne. Abdou Lakhad Diallo et Idrissa Gana Guèye sont sacrés champions de France. Tout comme Bouna Sarr avec le Bayern en Allemagne. Youssouf Sabaly n’est pas en reste. L’ancien Bordelais est devenu roi d’Espagne avec le Betis. Seule ombre au tableau: il n’y a pas eu de miracle pour Saliou Ciss et l’AS Nancy Lorraine. Les Lorrains ont été rétrogradés en National.

Réveil de Mbaye Niang

Bordeaux a coulé dans le derby de l’Atlantique contre Nantes (5-3). Mais Mbaye Niang est en train de reprendre petit à petit du poil de la bête. Le vice-champion d’Afrique 2019 retrouve de meilleures sensations depuis l’arrivée de David Guion. Le nouveau coach des Girondins lui fait confiance. Et l’ancien Rennais fait de son mieux pour ne pas décevoir son entraîneur. Face aux Canaris, même si le club au scapulaire a fini par sombrer, Mbaye Niang a marqué et délivré une passe décisive. Malgré un contexte difficile avec ce spectre de la relégation, le Sénégalais, qui a connu une moitié de saison très compliquée, tente de bien finir sa saison. Ce réveil arrive certes un peu trop tard, mais il pourrait peut-être sauver Bordeaux. Si la défense, qui a plié à 84 reprises, arrive au moins à se montrer plus solide…

L’irrésistible duo Cheikh Ndoye-Pape Meissa Ba

Le duo Cheikh Ndoye-Pape Meissa Ba régale le stade Bauer. Les deux Sénégalais ne cessent d’empiler les buts. Ils ont porté le Red Star en marquant tous les deux lors de la victoire des Audoniens contre Bourg-Perronas (0-2). L’ancien joueur d’Angers, malgré ses 36 ans, prouve qu’il en a encore sous le pied. Alors qu’il était victime d’une blessure aux ligaments croisés et était resté une saison sans club. En National, il compte 9 buts. Son jeune coéquipier et ancien de l’AS Dakar Sacré-Coeur est aussi en pleine bourre. Il vit la meilleure saison de sa carrière. Venu se relancer chez les Parisiens en provenance de Troyes alors en L2, il totalise 17 buts. L’une des grosses attractions du National.

Doublé d’Ibrahima Wadji

Ibrahima Wadji s’était fait remarquer par son fair-play lors du match retour entre Qarabag et l’Olympique de Marseille en Ligue Europa Conférence (0-3). Ce soir-là, l’ancien international U20 avait avoué à l’arbitre avoir marqué de la main. Le but avait été finalement annulé. Un geste de classe fortement commenté et apprécié. Sur le terrain, le demi-finaliste du Mondial U20 en 2015, qui évolue en Azerbaïdjan, ne cesse de briller. Il a permis à son équipe de s’imposer contre Qabala (0-2). Il a signé un doublé. L’ancien joueur de Mbour Petite-Côte compte 8 buts en 12 matchs dans le championnat azéri. Auparavant, avec Haugesund, il avait trouvé le chemin des filets à 8 reprises.

Moustapha Name encore buteur, Moussa Koné retrouve la lumière

En Ligue 2, Moustapha Name continue de montrer ses talents de buteur. Entré en jeu à la 46e minute, il a signé son 3ème but en trois matchs. Toutefois, cette réalisation de l’international sénégalais n’a pas pu empêcher la défaite du club francilien face à Bastia (2-1).
Un autre joueur sénégalais a aussi profité de cette 35e journée de Ligue 2 pour briller, Moussa Koné. Le Sénégalais, qui n’avait plus fait trembler les filets depuis la 25e journée, a retrouvé la lumière. Il a ouvert le score pour le Nîmes Olympique lors d’un duel contre Rodez qui a connu son épilogue dans le temps additionnel (3-2).

La relégation de l’AS Nancy Lorraine

Saliou Ciss était animé, après son succès à la Coupe d’Afrique des nations avec le Sénégal, par un désir de sauver l’AS Nancy Lorraine des affres de la relégation. Malheureusement pour le Sénégalais, l’irréparable s’est produit. Les Lorrains n’ont pas pu se maintenir. Pour la première fois de l’histoire du club, les Nancéiens évolueront en National. Une très mauvaise nouvelle pour les coéquipiers du Champion d’Afrique. Mais au vu de ce qui se passe dans cette équipe depuis sa descente en Ligue 2 en 2017, c’était presque inévitable. Nancy a été trop instable, pour une formation qui avait pour ambition de ne plus évoluer dans l’antichambre de la L1.

Pluie de trophées pour les Lions

Ce samedi a été riche en trophées. Abdou Lakhad Diallo et Idrissa Gana Guèye ont récupéré leur titre de champion perdu l’année dernière. Malgré le résultat nul contre Lens (1-1), le Paris Saint-Germain a remporté le 10e trophée de son histoire. Les Parisiens n’ont pas été les seuls à être sacrés. En Allemagne, Bouna Sarr a gagné le Championnat après le succès du Bayern face à Dortmund dans le Klassiker (3-1). Le dixième titre consécutif pour les Bavarois. Le trente-deuxième de leur histoire. La soirée s’est achevée par le succès du Betis Seville en finale de la Coupe du Roi contre Valence (1-1, 5-4 tab). Les coéquipiers de Youssouf Sabaly n’avaient plus remporté le moindre trophée depuis leur victoire en… Coupe du Roi en 2005.

Moussa SARR et Papa Mahmoud Gueye

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Football