Nous suivre
blank

Equipe nationale

Aller au-delà de l’état d’esprit

Le Sénégal a fait le plein lors des deux premières journées. Les Lions ont battu le Bénin  (3-1) et le Rwanda (0-1). Mais les doutes subsistent toujours. Aliou Cissé, qui accorde une grande importance à la logique de groupe, devrait pousser sa réflexion plus loin. Le sélectionneur doit installer une vraie concurrence dans la Tanière.

Les Lions de la Téranga ont réussi un vrai hold-up contre le Rwanda. Après une rencontre plaisante face au Bénin, Aliou Cissé a voulu opérer quelques changements. Sans changer son dispositif tactique, le sélectionneur a souhaité donner du temps de jeu à certains joueurs. El Tactico cherche à impliquer le maximum de joueurs. Mais ce n’était peut-être pas le moment de chambouler les bonnes choses vues face aux Béninois. On aurait pu comprendre si les Lions étaient presque assurés de valider leur qualification. Ses quelques modifications ont en tout cas failli se retourner contre lui. Même si le Rwanda paraissait être à la portée des Champions d’Afrique, les Amavubi étaient à deux doigts de jouer un vilain tour aux Sénégalais. Le Sénégal a été miraculé contre les Rwandais. Comme face au Zimbabwé à la CAN, les coéquipiers de Youssouf Sabaly ont dû puiser jusque dans leurs derniers retranchements pour débloquer la rencontre sur un penalty provoqué par Saliou Ciss. Sadio Mané l’a transformé au buzzer et a infligé une défaite amère à la bande à Carlos Ferrer. Ses hommes avaient réussi à museler les Lions de la Téranga jusqu’au temps additionnel. Ils ont de très grosses difficultés face aux blocs bas. Ce n’est pas une nouveauté.

Quelques joueurs dans un certain confort

La saison a été éprouvante pour certains Lions. L’argument de la fatigue va sûrement être évoqué pour justifier le léger turnover. Mais Aliou Cissé est coutumier des faits. Lors des éliminatoires de la CAN 2021, entre le match du Congo (2-0) et celui de l’Eswatini (1-4), il avait fait tourner son effectif. Mais étrangement, Kalidou Koulibaly, Sadio Mané et Édouard Mendy, qui méritaient de souffler, ont été alignés. Le sélectionneur a voulu s’appuyer sur son noyau et injecter du sang neuf. Il s’est passé de Pape Guèye, auteur d’un très bon match contre les Écureuils, pour titulariser Idrissa Gana Guèye, qui avait pourtant ressenti une gêne lors du match précédent. Pourquoi ne l’a -t-il pas préservé? Il aurait pu reconduire le Marseillais pour bonifier la connexion avec Nampalys Mendy et Sadio Mané et asseoir une vraie concurrence. Dans ce milieu à trois, le Phocéen est le sérieux concurrent du Parisien. Et le sélectionneur doit éviter d’installer quelques joueurs dans un certain confort. Il doit privilégier la concurrence, pour pousser chaque Lion à se sublimer. Mais certains cadres semblent avoir un totem d’immunité.

Avoir de vraies garanties à tous les postes

Ce match face au Rwanda devrait permettre à Aliou Cissé d’être plus lucide sur le niveau de son groupe. Il existe un fossé entre certains titulaires et remplaçants. Et cet énorme gap pourrait être nuisible aux Lions. A la CAN, c’est passé de justesse. A la Coupe du monde où le niveau est beaucoup plus relevé, cela pourrait ne pas suffire. Le Sénégal s’est cassé les dents contre le Rwanda. Alors que les équipes qui composent son groupe pour le Mondial sont d’un autre calibre. D’où l’importance d’avoir de vraies garanties à tous les postes. Car Fodé Ballo-Touré ne fait malheureusement pas le poids face à Saliou Ciss. Son manque de temps de jeu et de confiance sont un problème. Il a tout l’été pour se remettre les idées bien en place et retrouver un meilleur niveau. Ismaïla Sarr est également en baisse de régime. Le pire: il n’a personne pour le concurrencer. L’absence de Krépin Diatta est préjudiciable. Car Keïta Diao Baldé est en dessous de tout. Peut-être fallait-il tester Demba Seck. Avec certains cadres en perte de vitesse et un banc peu qualitatif, Aliou Cissé devrait se projeter, pour essayer d’améliorer la Tanière. Le Sénégal a un statut à défendre au Qatar. 

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Equipe nationale