Nous suivre
blank

Equipe nationale

S’inspirer de l’Algérie

L’Algérie a longtemps dominé le football africain. Les Fennecs ont même failli chercher le record mondial d’invincibilité. Avant de s’écrouler à la CAN puis lors des barrages d’accession à la Coupe du monde. Le Sénégal doit se servir de l’échec des Algériens pour ne pas avoir à tout reconstruire.

Le Sénégal a fait carton plein. Sur le plan comptable, les Lions ont rempli leur mission. Mais ce bilan est trompe-l’œil. Les Sénégalais ne devraient pas se contenter de ces résultats bruts. Ils doivent faire une analyse beaucoup plus profonde. L’euphorie de la CAN doit redescendre. Ce n’est pas parce que les Lions ont été champions d’Afrique que cette équipe doit être exempte de toute critique. Dans le football, il est important de se projeter. Surtout quand les choses vont bien. C’est pour éviter un (inattendu) crash. Comme ce qui est arrivé à l’Algérie. Les Fennecs ont longtemps trusté le sommet du football africain. Avant de voir toutes leurs certitudes voler en éclats. En un temps record. Djamel Belmadi, qui avait réussi à bâtir une équipe redoutable, a vu son travail et ses efforts de longues et éprouvantes années s’envoler. L’Algérie, dont on attendait qu’elle joue les premiers rôles dans le continent, a été éliminée au premier tour de la CAN. Elle ne verra pas non plus la Coupe du monde. Personne n’y aurait cru il y a quelques mois. La preuve que l’équilibre est très fragile dans le haut niveau.

Les mêmes erreurs que Belmadi

Djamel Belmadi a voulu s’appuyer sur ces cadres qui avaient permis à son pays de remporter son second sacre sur la scène continentale. Alors que beaucoup d’entre eux n’avaient plus le même rendement qu’en 2019. Cela lui a été fatal. Aliou Cissé est en train de faire les mêmes erreurs. Cet effectif a besoin d’être renforcé. Et installer certains joueurs, qui ne répondent pas ou qui répondent peu aux attentes, dans un confort total, risque d’être contreproductif. Idrissa Gana Guèye a beau être un cadre, mais il peine à avoir une vraie influence sur le jeu depuis plusieurs rencontres. Comme il le faisait par le passé. Pour retrouver la meilleure version du joueur formé par Diambars, le sélectionneur doit le mettre sous pression. Au PSG, la concurrence à son poste est accrue. Ce qui le contraint à maintenir de très bonnes performances. Avec les Lions, peu importent ses prestations, bonnes ou mauvaises, il est presque assuré de jouer. Pourtant Pape Guèye est plus qu’une alternative crédible. Le Marseillais régale dans l’entrejeu. Sa faculté à jouer vers l’avant et à chercher à casser des lignes est constante.

Tenter un coup de poker

En tant que Champion d’Afrique, le Sénégal sera très attendu. Surtout par les petites équipes. Elles chercheront à tout verrouiller pour essayer d’accrocher un nul. Voir le Rwanda bétonner ne devait pas étonner Aliou Cissé. Le staff des Lions a-t-il bien étudié les Rwandais? Sur les côtés, alors que la rencontre contre les Amavubi était cadenassée, El Tactico aurait pu tenter un coup de poker. Le sélectionneur, qui savait qu’il n’aurait pas de match amical, aurait pu s’appuyer sur Demba Seck ou Iliman Ndiaye. Ces deux-là, avec leurs qualités de dribbles, pouvaient peut-être créer des espaces. Plutôt que d’insister avec Ismaïla Sarr. Le Saint-Lousien n’a pas eu un réel impact sur le jeu. Il a fait trop de mauvais choix. El Tactico aurait pu passer à un milieu à trois (Nampalys Mendy, Pape Guèye et Pape Matar Sarr) et exiler Sadio Mané sur le côté gauche. Un des deux novices pouvait entrer et épauler Youssouf Sabaly, très en jambes, mais qui avait besoin d’un ailier intérieur. Cela aurait pu permettre aux Lions d’avoir une animation cohérente des couloirs. A la pointe de l’attaque, avec un bloc resserré, il convenait d’avoir un avant-centre qui décroche, pour aspirer les défenseurs adverses. En dehors d’Iliman Ndiaye et de Sadio Mané, seul Boulaye Dia, qui ne marque certes pas beaucoup, pouvait tenir ce rôle. Mais il était envoyé en tribunes.

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Equipe nationale