Nous suivre
blank

CAN 2021

CAN 2021 : Iso, un retour à point nommé

La participation d’Ismaïla Sarr à la CAN a été longtemps incertaine. Blessé à un ligament du genou au mois de novembre, l’international sénégalais a fait l’objet d’une passe d’arme entre la Fédération sénégalaise de football (FSF) et Watford. Inflexible, la FSF a fini par contraindre le club anglais à lâcher prise en menaçant de saisir la FIFA. Et l’instance avait raison d’être intransigeante. Car le joueur formé par Génération Foot s’est déjà montré décisif pour son premier match dans le tournoi.

Ismaila Sarr n’a pas raté ses retrouvailles avec les Lions. A la 58e minute, tout juste après le but de Jannick Buyla, Aliou Cissé ne perd pas de temps. Le sélectionneur lance Iso pour calmer les ardeurs de la Guinée équatoriale. Une équipe qui commençait à prendre confiance car dopée par cette égalisation. Bien lui en a pris. Le Sénégalais, bien qu’éloigné des terrains depuis plus de deux mois, prend rapidement ses marques. Le joueur des Hornets se montre actif sur son couloir. Il n’aura fallu que 20 minutes pour voir l’international sénégalais se muer en buteur. Le Saint-Louisien est à la conclusion d’une merveille d’action qui a impliqué Kalidou Koulibaly et Saliou Ciss. Son but coupe les jambes des Équato-guinéens et glace leurs derniers espoirs de retour.

Le come back d’Iso, un soulagement

La sélection d’Ismaïla Sarr dans les 28 a fait jaser. Certains Sénégalais pensaient qu’il fallait le laisser à la disposition de son club. Ce qu’Aliou Cissé et la FSF n’entendaient pas de cette oreille. La polémique enfle. Le joueur, lui, travaille avec opiniâtreté. En concertation avec son chirurgien, le service médical de Watford et celui de l’instance dirigée par Me Augustin Senghor, il poursuit un protocole. Il finit par rejoindre le groupe à Bafoussam à la veille du match contre le Cap Vert. Ce come back d’Iso est un soulagement pour le sélectionneur. Car le Sénégal a été méconnaissable en phases de groupe. Une attaque presque amorphe (un seul but inscrit sur penalty). Un côté droit avec très peu de certitudes. Keïta Diao Baldé et Boulaye Dia n’ont pas pu pallier la longue indisponibilité d’Ismaila Sarr. Ce dernier, qui s’est affirmé comme le lieutenant de Sadio Mané, a dynamité son couloir en apportant de la vitesse et de la percussion. En plus d’être décisif. Le retour de l’ancien Messin a permis de répondre à Carlos Akapo. Le natif d’Elche tournera désormais sept fois sa langue avant de froisser l’orgueil d’un Lion.

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus CAN 2021