Nous suivre
blank

Basketball

Crhis Paul et les Suns s’offrent le titre l’Ouest et se qualifient aux finales NBA

Les Phoenix Suns ont arraché leur ticket pour les finales NBA en battant les Los Angeles Clippers (130-103) sous l’impulsion d’un grand Chris Paul (41 points). Le futur Hall Of Famer va enfin pouvoir lutter pour une première bague, tout comme sa franchise, jamais titrée, qui n’avait plus atteint ce stade de la compétition depuis 1993.

Los Angeles Clippers – Phoenix Suns : 103-130

Phoenix gagne la série 4-2

28 ans après Charles Barkley, Kevin Johnson et compagnie, les Suns vont retrouver les finales NBA. Ils se sont qualifiés en venant enfin à bout des Clippers. Une victoire 130 à 103 dans un Match 6 marqué par la performance de Chris Paul. Le vétéran, qui n’avait jamais passé ce stade de la compétition, a marqué 41 points (16 sur 24 et 7 sur 8 à trois-points) pour en finir avec son ancienne franchise. Une prestation d’anthologie, à l’image de ses playoffs et peut-être même de sa carrière. Sauf que cette fois, c’est enfin passé. Et il avait toutes les peines du monde à contenir son émotion une fois le buzzer retenti. « J’étais en mission. J’avais l’interdiction de perdre. Je suis juste tellement heureux », confiait CP3, la larme à l’œil.

C’est vrai qu’il semblait déterminé sur le parquet. Prêt à tout pour ne pas laisser ses coéquipiers sombrer, toujours là pour empêcher les Clippers d’y croire. Notamment en fin de troisième quart temps, quand Marcus Morris et Nicolas Batum ont chacun inscrit un panier primé pour ramener Los Angeles à 7 longueurs (89-82). Paul leur a répondu tout seul, avec deux tirs extérieurs, en claquant 8 points de suite pour mettre son équipe à l’abri. Il a continué son récital dans le money time, avec trois nouveaux paniers à trois-points. Il était juste trop fort et bien trop concentré pour laisser le match lui filer entre les mains.

Les Clippers ont essayé. Ils se sont battus. Mais ils étaient usés après avoir joué sur un rythme infernal depuis le début de playoffs, sans aucun repos entre leurs séries, et évidemment sans Kawhi Leonard (mais aussi Serge Ibaka), blessé au genou au tour précédent. Ils ont remonté un déficit de 0-2 par deux fois. Ils n’avaient plus de jus pour lutter contre des Suns bien en place. Les hommes de Tyronn Lue ont couru après le score quasiment toute la soirée. Ils avaient réussi à égaliser à 50-50 avant la mi-temps… pour finalement encaisser un 16-7 avec 13 points de Jae Crowder. Chris Paul les a mis à mal lors de chacun de leur tentative de comeback par la suite. Jusqu’au moment où Patrick Beverley a complètement craqué en poussant violemment la superstar des Suns dans le dos alors qu’il revenait sur le banc. Il a évidemment été expulsé.

Les Suns, qui s’apprêtent à disputer leurs troisièmes finales, figurent en bonne position pour décrocher le premier titre de leur histoire. Ils affronteront le vainqueur de la série entre Milwaukee et Atlanta (2-2 pour l’instant). Les deux équipes de l’Est sont d’ailleurs privées de leur meilleur joueur, chacun étant blessé.

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Basketball