Nous suivre

Basketball

Basket : Les Nigérianes ont décidé de boycotter l’équipe nationale jusqu’à ce que toutes toutes leurs demandes soient satisfaites

 

Depuis la Coupe du monde 2018 où elles ont atteint les quarts de finale jusqu’à ce jour, les joueuses nigérianes n’ont jamais été payées. Elles ont donc décidé de boycotter tous les futurs camps d’entraînement et compétitions jusqu’à ce que toutes leurs demandes soient satisfaites. Les D’Tigress devraient participer aux éliminatoires de la Coupe du monde FIBA en février 2022, mais elles ne rejoindront pas l’équipe nationale tant que leurs demandes ne soient pas honorées.

 

Les D’Tigress boycottent leurs prochains regroupements et compétitions dont les éliminatoires de la Coupe du monde FIBA pour exiger le payement de leurs primes de matchs et allocations qui remontent à 2018 jusqu’à ce jour. Pendant 3 ans, elles ont joué gratuitement toutes compétitions confondues.

« Les D’Tigress ne peuvent pas nous rendre fiers et nous faire sourire alors qu’elles ne reçoivent rien en retour de leur travail acharné et de leur engagement.« , a réagi la journaliste nigériane Queen Moseph sur Twitter.

Dans une vidéo publiée mardi sur Twitter, les triples championnes d’Afrique en titre ont réclamé à la Fédération nigériane de basket-ball et au Ministère des Sports du pays, le payement de leurs primes de matchs et allocations (73118 $  ou 41 millions FCFA), en plus de 24 000 dollars (13 millions FCFA) de subventions du ministère des sports pour les JO de Tokyo 2020 et de la somme de 100 000 dollars  (56 millions FCFA) qui leur ont été offerte par trois banques du Nigéria, et enfin une réception présidentielle pour tout ce qu’elles ont accompli.

Avec newsbasket beafrica

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir

Annonce

Plus Basketball