Nous suivre
blank

Football

Moussa Ndiaye, sortir de l’enfer du Barça

Deux ans après son arrivée surprise en Catalogne, Moussa Ndiaye ronge son frein. Peu utilisé au Barça B (11 matchs), il devrait quitter le club catalan cet été. Pour un retour au premier plan, le Sénégalais doit sérieusement envisager une nouvelle aventure sous d’autres cieux beaucoup plus cléments.

Moussa Ndiaye vit un cauchemar au FC Barcelone. En débarquant en Catalogne, le plus grand espoir du football du pays de la Téranga n’imagine pas enchainer des moments aussi compliqués. Ça ne lui effleure même pas la tête. Car les dirigeants catalans font des pieds et des mains pour enrôler la pépite sénégalaise. Ils finissent par avoir gain de cause en l’arrachant aux mains de l’Ajax Amsterdam. Alors que le meilleur joueur de la CAN U20 se voit déjà dans la capitale hollandaise. Le projet et la réputation de ce club mythique le séduisent. Le polyvalent défenseur sait qu’il est à l’endroit idéal pour s’épanouir et passer un cap. Il s’entraine pendant deux semaines avec les Blanc et Rouge. Loin de se douter, après avoir recalé de nombreuses équipes comme l’AS Monaco ou Lille, qu’il posera pour les couleurs blaugrana. Les Barcelonais empêchent les Ajacides de frapper un grand coup. Leur offre, dans les derniers jours du mercato, finit par convaincre Aspire. Le rêve de débuter une carrière professionnelle par un tremplin vole en éclats.

Blessure à la cheville et problèmes administratifs

Le choix de Moussa Ndiaye de rejoindre le FC Barcelone suscite un torrent de réactions au Sénégal. Ses compatriotes ne gardent pas un bon souvenir des derniers passages des Sénégalais dans le club blaugrana. Diawandou Diagne et Moussa Wagué ne parviennent pas à s’imposer chez les champions d’Europe (2015). Ils redoutent le même sort pour l’international U20. Arrivé sur la pointe des pieds, la poisse fauche l’enfant de Guédiawaye. Il se blesse à la cheville. Une vraie désillusion. Cette blessure le contraint à observer une indisponibilité de deux mois. A cela s’ajoutent des problèmes administratifs, qui l’obligent à faire un tour au pays. Pendant ce temps, la réserve carbure. A son retour, il descend d’un cran. Il joue avec les Juvenil A (équivalent U19). Quelques prestations suffisent pour montrer qu’il n’a rien à faire là-bas. Une classe d’écart existe entre ces jeunes et celui que l’on surnomme « Ngalakh ». Le Barça B le réintègre à nouveau.

Une pré-saison réussie avant la descente aux enfers

L’horizon s’éclaircit cet été pour Moussa Ndiaye. Le Sénégalais fait partie des jeunes retenus par Ronald Koeman, alors coach du FC Barcelone, pour effectuer le stage d’avant-saison. Une pré-saison réussie. Le joueur formé par l’Académie Aspire participe à deux rencontres amicales: Gimnàstic de Tarragona et Girona. Très actif sur le flanc gauche, il séduit le technicien batave. Ce dernier s’oppose même à son départ en prêt. L’ancien manager de Southampton veut suivre les progrès de ce talent brut à distance. Mais il finit par être débarqué au mois d’octobre à cause des mauvais résultats. Sergi Barjuan, qui dirige la filiale, assure l’intérim. Avec l’arrivée de Xavi Hernández sur le banc, l’ancien latéral retourne coacher la réserve. Mais la relation entre le natif de Las Franquesas del Vallès et Moussa Ndiaye n’est plus bonne. C’est la descente aux enfers pour le vainqueur du tournoi UFOA 2018 au Togo. Son entraineur décide de se passer de ses services depuis la défaite contre le Futbol Club Andorra avant la mi-mars (2-1, 27e journée). Le divorce est consommé. Un départ devient inévitable.

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Football