Nous suivre
blank

Basketball

Préparation éliminatoires Mondial Basket 2023 : La SOGIP prive les Lions du Dakar Arena ?

À deux jours du début de la préparation de l’équipe nationale masculine, la SOGIP (Société de gestion des infrastructures publiques des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose), dirigée par Gallo Bâ, a décidé de fermer les portes de Dakar Arena. La société d’exploitation demande près de 2 millions à la Fédération de basket. Les Lions préparent les éliminatoires de la Coupe du monde, prévue du 1er au 3 juillet à Alexandrie (Égypte).

«C’est du n’importe quoi de demander aux Fédérations sportives de payer pour s’entraîner ou tenir leurs activités à Dakar Arena. Les Fédérations n’ont pas les moyens. La SOGIP en fait trop et l’État laisse faire. Cette salle a été construite grâce aux résultats du basket mais cette discipline n’en bénéficie pas. La SOGIP s’est même accaparée les locaux de la Fédération», fulmine une source anonyme de nos confrères de RECORD.

La tutelle spectatrice…

En effet, ce n’est pas la première fois que la SOGIP demande 1 600 000 francs à la Fédération de basket pour que les Lions puissent s’entrainer à Dakar Arena. C’était la même chose lors des éliminatoires de la Coupe du monde en février dernier. La structure avait refusé de mettre la salle à la disposition de la Fédération en évoquant des problèmes de paiement lors de la préparation de l’Afrobasket masculin. La Fédération était obligée d’écrire directement au ministère des Sports pour décanter la situation.
Dans cette affaire, la tutelle ne joue pas son rôle dans cette affaire. Même si la salle est gérée par la SOGIP, le ministère a l’obligation de mettre fin au cirque. Dans la mesure où il a en charge le bon fonctionnement des sélections nationales qui ne se limite pas à l’hébergement, au transport, entre autres…

La FSBB prête à aller au charbon

Interpellé sur cette question, le président de la Fédération sénégalaise de basket, Me Babacar Ndiaye laisse entendre : «J’attends mercredi pour me prononcer. Pour le moment, je ne peux rien dire». À l’entendre, la Fédération n’est pas prête à payer un rond pour l’utilisation de la salle. Le regroupement des Lions démarre ce mercredi.
Le Sénégal est leader du groupe D devant la RD Congo, l’Égypte et le Kenya.
La SOGIP est une récidiviste. Elle avait refusé à l’AS Douanes de s’entraîner à Dakar Arena, lors de la 1ère édition de la Basketball Africa League. L’ancien président des Gabelous, Demba Seck, avait adressé une correspondance à Gallo Bâ qui était restée sans suite.

L’exemple de QA Venue Solutions

Si la gestion de l’infrastructure est lourde, la SOGIP doit s’inspirer QA Venue Solutions qui a signé un contrat de six ans avec Bank Of Kigali en mai dernier pour 7 millions de dollars (plus de 4 milliards FCFA). La salle de Kigali Arena porte désormais le nom de Bank Kigali Arena. Cet argent permettra à QA Venue Solutions de pouvoir gérer l’infrastructure. Il y a moult entreprises qui voudront associer leur image à Dakar Arena, mais il faut un bon projet pour les convaincre et la SOGIP semble avoir perdu le pôle.
À noter que nos tentatives d’entrer en contact avec le Directeur de la SOGIP sont restées vaines. La société d’exploitation préfère sans doute s’emmurer dans le silence… Il risque d’être assourdissant…

 

Avec Record

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Basketball