Nous suivre
blank

Basketball

Résumé de la soirée en NBA (04/06/2021)

Deux matchs cette nuit, les sentiments sont profonds. Qualification des Nuggets d’un immense Nikola Jokic au détriment d’un Damian Lillard beaucoup trop seul, qualification d’un exceptionnel Devin Booker au détriment d’un LeBron James au bout du rouleau.

Les matchs de la nuit

  • Trail Blazers – Nuggets : 115-126
  • Lakers – Suns : 100-113

Ce qu’il retenir cette nuit :

Trail Blazers – Nuggets : 4-2 Nuggets au final, un Game 5 donc qui aurait pu être empoché, et un Game 6 dans lequel Portland menait encore de 14 points en milieu de troisième quart, avant que Nikola Jokic se réveille au bon moment. Dans ce Game 6 joué, les maux des Blazers auront finalement été les mêmes que tout au long de la série, à savoir une défense indigne d’une équipe de Playoffs, des rotations incompréhensibles, et un supporting cast sur courant bien trop alternatif. Saison affolante de Damian Lillard, Playoffs complètement fous également, mais une fois de plus Dame aura été abandonné au pire des moments. Coté Nuggets, il y avait eu Austin Rivers, sorti de sa boîte à plusieurs reprises lors de cette série, il y avait eu JaMychal Green, par moments essentiel dans la raquette et dans les corners, on aura également vu l’invité de dernière minute Markus Howard, tout content d’être là mais assumant le fait d’y être, mais depuis deux matchs le facteur X des Nuggets se nomme bel et bien Monte, Monte Morris. Incisif au possible, saignant sur la transition, adroit de loin, malin en défense, à l’aise à la distribution et se trouvant comme parfait lieutenant de Nikola Jokic. Une équipe de Playoffs c’est aussi ça. Trouver des alternatives, faire valoir le jeu prôné par son équipe via des héros sortis de nulle part ou presque, tout du moins des héros pas forcément habitués à l’être. Dans ce match 6 ? Michael Porter Jr. avait allumé d’énormes premières mèches (26 points en première mi-temps), Nikola Jokic a fait du Nikola Jokic, mais c’est bien le petit Monte Morris qui fut, avec le Joker, la catalyseur du réveil des Nuggets, et par la même occasion de leur qualification pour les demi-finales.


Lakers – Suns :  Possédant le contrôle de la série après leur victoire à la maison lors du Game 5, les Suns voulaient terminer des Lakers diminués dès cette nuit au Staples Center. Devin Booker a encore une fois prouvé qu’il était de la race des grands, ceux qui jouent leur meilleur basket dans des matchs à élimination. Son premier quart-temps est à ranger dans la catégorie all-time : 22 points, 8/9 au tir dont un parfait 6/6 à 3 points, le plus gros total au scoring dans un premier quart-temps d’un match de Playoffs au cours des 25 dernières années (à égalité avec… Michael Porter Jr., qui a fait la même cette nuit). 33 points à la pause, 47 au final, le tout à 15/22 au tir, 8/10 à 3 points et 9/9 aux lancers-francs, avec 11 rebonds et 3 passes en prime. Quelque part, cette série face aux Suns symbolise bien l’ensemble de la saison des Lakers. Quand Anthony Davis et LeBron James étaient sur le terrain, les champions en titre semblaient avoir le contrôle de la série. Le Game 4 a définitivement été un gros tournant, avec d’un côté un Chris Paul retrouvé et de l’autre un Anthony Davis blessé à l’aine. Une chute qui rappelle celle en deuxième partie de saison régulière, quand AD puis LeBron ont dû rejoindre l’infirmerie. Des blessures qui ont clairement plombé la campagne de L.A, à tel point qu’ils ont été obligés de passer par la case play-in tournament pour se qualifier en Playoffs après avoir terminé la régulière à une décevante septième place. Physiquement comme mentalement, les Lakers étaient usés et n’ont finalement pas pu répondre au challenge proposé par Phoenix sur ce premier tour de Playoffs. Victoire logique des Suns 4-2 sur la série.

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Basketball