Nous suivre
blank

Football

Sadio Mané a-t-il intérêt à quitter Liverpool?

Sadio Mané est annoncé du côté du Bayern Munich. Selon la presse allemande, le club de la Bavière souhaiterait s’attacher les services du Sénégalais, dont le contrat finit en juin 2023. Mais le Champion d’Afrique ferait-il un bon choix en quittant les Scousers?

L’idylle entre Sadio Mané et Liverpool tire -t-elle à sa fin? Les signaux sont loin d’être positifs. Même si des discussions sont entamées, rien ne peut garantir que le Champion d’Afrique poursuivra l’aventure sur les bords de la Mersey. Car son club a mis du temps à s’asseoir à la table des négociations. Alors que des tractations sont menées depuis de nombreuses semaines pour étendre le bail de Mohamed Salah. Ce qui pourrait être perçu comme un camouflet par le Sénégalais. Entre ses deux stars, le board affiche sa préférence.  Le renouvellement du contrat du meilleur buteur du championnat (22 buts) est la priorité pour les dirigeants. Et en recrutant Luis Diaz, ils anticipent l’hypothèse de la perte de l’une de leurs têtes d’affiche. Même si les négociations achoppent avec le Pharaon (à cause de demandes élevées), ils tiennent déjà son remplaçant. L’adaptation du Colombien à la Premier League est expresse. En quelques mois, l’ancien joueur du FC Porto montre qu’il a les épaules assez larges pour assurer la relève. En matière de recrutement, il faut le concéder, les Reds ont le nez creux. Et cet été, Liverpool pourrait tenter d’attirer Darwin Nuñez. L’Uruguayen est annoncé dans son viseur. S’il venait à débarquer dans le Nord-Ouest de l’Angleterre, le joueur de 22 ans risquerait de grignoter le temps de jeu de Sadio Mané, replacé dans l’axe. Celui qui a été élu meilleur joueur de la Premier League parait intouchable.

Difficile de quitter Liverpool

En mettant fin à son aventure à Southampton pour Liverpool, Sadio Mané atteint une nouvelle dimension. Le Diato devient une machine sous les ordres de Jürgen Klopp. L’Allemand est connu pour polir les talents bruts. Et le Sénégalais corrobore cette thèse. Peu importent les positions, il est bon partout. Que ça soit à droite, à gauche ou dans l’axe. Chez les Reds, il devient un joueur de classe mondiale. Au point même de s’inviter à la table des Messi et Ronaldo en 2019. Il finit quatrième au Ballon d’Or égalant la performance de la légende ivoirienne Didier Drogba. Ce qui prouve ses progrès spectaculaires. Cette année, le natif de Bambali a même des chances de finir à une meilleure position. Il est difficile de quitter Liverpool. L’une des équipes les plus régulières d’Europe. Le club de la Mersey va disputer sa troisième finale de Ligue des champions sur les 5 dernières années. Ce qui est incroyable. Dans le continent, il est extrêmement rare d’afficher une telle régularité. Manchester City et le Paris Saint-Germain sont bien placés pour le savoir. Malgré leur manne financière, les deux mastodontes peinent à rivaliser avec les Reds sur la scène européenne. Les deux géants, en dépit de milliards dépensés dans le recrutement, courent désespérément derrière leur première C1.

S’inspirer du cas Coutinho

Sportivement, c’est difficile de faire mieux que Liverpool. Et Sadio Mané le sait. Le Sénégalais doit s’inspirer du cas Philippe Coutinho. Le Brésilien, pourtant adulé par tout Anfield, décide de mettre fin à son histoire d’amour avec les Reds. Pour tenter de vivre son rêve de gosse à Barcelone. Et faire digérer aux supporters catalans l’improbable transfert de Neymar au PSG. L’aventure finit en queue de poisson. Le Blaugrana perd de sa superbe et enchaine les prêts infructueux. Le regret devait le ronger. Mais voir son ancien club truster les sommets du foot européen a sans doute dû embuer ses yeux. C’est vrai que les trajectoires peuvent être différentes. Mais c’est toujours risqué de bouleverser ses certitudes. De quitter là où on s’épanouit. Lionel Messi et Cristiano Ronaldo peuvent en témoigner. S’adapter à un nouvel environnement peut s’avérer destructeur ou plus long que prévu. Et les supporters, qui sont devenus hyper exigeants, se montrent de moins en moins patients quand une grosse signature débarque.  Une seule raison pourrait peut-être pousser l’ancien Messin à changer d’air: le manque de considération. Ce facteur ne peut malheureusement être occulté. Car Liverpool demande toujours beaucoup plus d’efforts à Sadio Mané pour bonifier son collectif. L’arrivée de Mohamed Salah le contraint à s’exiler sur le côté gauche. Et pour faire de la place à Luis Diaz, arrivé cet hiver, on l’oblige à s’adapter à un poste qui n’est pas le sien (l’axe). En plus, de retour à la CAN, son club ne fait rien pour lui. Même pas une haie d’honneur. Contrairement, par exemple, au Bayern Munich ou Villarreal. Les deux clubs honorent leurs champions (Bouna Sarr et Boulaye Dia). Tout est mis en œuvre pour ne pas froisser le Pharaon, défait en finale au Cameroun. Il est compliqué pour le Diato de vivre dans l’ombre de son compère en attaque. De ne pas avoir le même traitement que lui.

Partir de Liverpool revient à quitter le meilleur championnat au monde et l’un des meilleurs entraineurs actuels. S’il est amené à plier bagage, Sadio Mané doit s’assurer trois choses: un meilleur/bon projet sportif, un club structuré et une meilleure considération.

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Football