Nous suivre

Beah soccer

Beach Soccer – Tournoi de Dubaï : Renversés par l’Iran (5-7), les Lions s’arrêtent en demi-finale

À l’issue d’un match très disputé, le Sénégal a été éliminé par l’Iran en demi-finale du Tournoi intercontinental de Beach Soccer, à Dubai (5-7).

Pour sa première participation, le Sénégal pouvait rêver de disputer une finale. Mais ce ne sera finalement pas le cas. Il aura pourtant fallu aller au bout d’une rencontre âprement disputée pour voir les Champions d’Afrique et demi-finalistes de la dernière Coupe du Monde s’incliner devant une très bonne équipe iranienne, qui y a cru jusqu’au bout des trois tiers-temps.

Dans une première période soldée par un très beau 3-2 en faveur des Lions, l’Iran a ouvert la marque dès l’entame de la partie grâce à son numéro 9. Mais une réaction sans attente de la part des joueurs d’Oumar Ngalla Sylla et un excellent Mamour Diagne remet rapidement le Sénégal dans la partie.

Peu après l’ouverture du score, le numéro 10 des Lions remettait les pendules à l’heure d’une lourde frappe imparable pour le gardien adverse. D’un coup franc très bien placé, ce même Mamour Diagne va réapparaitre pour permettre au Sénégal de prendre l’avantage à 2-1 avant d’inscrire un triplé retentissant pour le 3-1.

Les Lions pensaient pouvoir aller à la pause avec cet avantage, mais c’était sans compter sur un coup de canon du gardien iranien, qui permettait aux siens de réduire l’écart. 3-2 à la pause. Au retour des vestiaires, Raoul Mendy, injustement fauché, obtenait un penalty et se faisait justice lui-même à cinq minutes de la fin deuxième tiers-temps.

Mais, sans pour autant trop inquiéter Al Seny Ndiaye, l’Iran marque deux buts coup sur coup et remet les pendules à l’heure dans les tous derniers instants du deuxième tiers-temps. Les Iraniens iront même jusqu’à reprendre l’avantage juste après le coup d’envoi du dernier tiers-temps.

Dans la souffrance, les joueurs d’Oumar Ngalla Sylla, bien harangués par leur sélectionneur, tentent de revenir rapidement. Mais se suivra ensuite l’expulsion de Mamour Diagne, averti par deux fois, et un but incompréhensiblement invalidé pour Raoul Mendy. La frustration gagne du terrain chez les Lions. Les fautes se multiplient sur les Iraniens.

C’est d’ailleurs par là que l’Iran va inscrire son sixième but et amené le score à 4-6 après une faute d’Amar Samb. Têtes baissées, il faillait une réaction d’orgueil pour Al Seny Ndiaye et ses partenaires. Bien placé et à la réception d’un coup franc tiré par Raoul Mendy et repoussé par le gardien adverse, Mandione Diagne remet le Sénégal dans la partie et marque le 5-6.

A quatre minutes de la fin, rien était décidé pour aucune des deux sélections. Sauf que les Lions couraient toujours derrière le score et peinaient à s’approcher des buts iraniens. Tout le contraire pour l’Iran puisqu’en réussissant à garder leur avantage à une minute de la fin, les Iraniens vont reprendre le large (5-7) pour remporter le match.

 

Avec wiwsport

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir

Annonce

Plus Beah soccer