Nous suivre
blank

Equipe nationale

Iliman Ndiaye, pour faire bouger les lignes

Iliman Ndiaye pourrait connaitre sa première sélection avec les Lions. Le joueur de Sheffield United est attendu pour régler le problème de l’animation offensive du Sénégal et donner plus de solutions à Aliou Cissé.

La sélection d’Iliman Ndiaye a ravi beaucoup de Sénégalais. Le joueur des Blades, doté de qualités techniques, est attendu pour soulager les attaquants. Même si les Lions ont remporté la CAN, l’animation offensive a été un vrai casse-tête. Avec la non convocation de Pape Alioune Ndiaye et la blessure de Krépin Diatta, Aliou Cissé est souvent apparu impuissant pour contourner les blocs bas adverses. Pour résoudre cette équation, le sélectionneur a dû changer de dispositif tactique en optant pour un 4-2-3-1. Sadio Mané a été placé dans le cœur du jeu, pour essayer de régler définitivement ce problème. Sans que cela ne porte ses fruits. Le meilleur joueur de la Coupe d’Afrique amorçait les actions très loin. Ce qui était contreproductif. El Tactico s’était finalement résolu à remettre le Scouser sur le flanc gauche, son côté de prédilection. En plaçant Pape Guèye dans l’entrejeu aux côtés d’Idrissa Gana Guèye et de Nampalys Mendy, la plaque tournante du milieu, l’ancien capitaine de la génération 2002 avait pourtant eu des satisfactions. Sur ses rares apparitions, le Marseillais a apporté de la fluidité dans le jeu et de la verticalité. Sa faculté à jouer vers l’avant a fait du bien aux attaquants. Ça leur a permis de peu décrocher et d’être proche de la zone de vérité.

La pièce qui manquait au puzzle

Iliman Ndiaye a longtemps attendu sa première convocation avec les Lions. L’ancien pensionnaire de l’Académie Dakar Sacré-Cœur a clamé partout son envie de revêtir le maillot national. Aliou Cissé a finalement accédé à sa requête. Le natif de Rouen a l’occasion de prouver qu’il est la pièce qui manquait au puzzle. Son arrivée devrait permettre au sélectionneur d’abandonner peut-être (provisoirement) sa logique ultra-défensive. Les Sénégalais pourraient ne pas se farcir le trio Mendy-Gana-Kouyaté. Le joueur de 22 ans peut évoluer en soutien des attaquants. Ce qui devrait relancer la concurrence au milieu de terrain où Namplays Mendy est, pour l’instant, le seul à surnager. La polyvalence d’Iliman Ndiaye devrait profiter à la Tanière. En l’absence de Cheikh Ahmadou Bamba Dieng, il pourrait être une alternative à Ismaïla Sarr sur le côté droit. Ou même devenir la doublure de Famara Diédhiou. Mais le plus important est de le mettre dans les meilleures conditions, pour qu’il puisse exprimer la plénitude de ses qualités.

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir

Annonce

Plus Equipe nationale