Nous suivre

Equipe nationale

SENEGAL VS NAMIBIE : À QUINZE MINUTES DU MATCH PARFAIT

Les lions de la Teranga font la bonne opération au Stade Lat Dior de Thies face aux warriors de la Namibie. À l’issu d’un match globalement maîtrisé, les protégés d’Aliou Cissé prennent une sérieuse option pour les deuxième tours des qualifications de la coupe du monde Qatar 2022.  

 

Soixante-quinze minutes totalement maîtrisées

Dès l’annonce de la composition de départ, on sentait très clairement la volonté du coach de se donner les moyens de gagner ce match capital. Une équipe pour le moins cohérente avec un double pivot Cheikhou Kouyaté Idrissa Gueye pour apporter à la fois de la projection et de l’assurance défensive. Le Sénégal conserve le cuir et pousse l’adversaire dans sa moitié. Avec un Sadio Mané repositionné dans le cœur du jeu, le football des lions est fluide et les occasions se multiplient. Avec aussi un Ismaila Sarr côté gauche virevoltant et très porté vers l’avant, les warriors vont passer quasiment les quarante cinq premières minutes à défendre. 10 minutes auront suffit à la bande à Sadio Mané pour lancer le festival du buts par une magnifique frappe croisée de Gana Gueye. 38e sur une magnifique ouverture d’Ismaila Sarr, Famara marque le deuxième but de la rencontre. Les deux équipes vont rejoindre les vestiaires sur le score de 2-0 pour le Sénégal.

La deuxième période reprend dans le même tempo, des sénégalais dominateur et un adversaire qui semble dépassé dans le jeu. Krépin Diatta sorti à la 49e minutes sur blessure a cédé sa place à Keita Baldé, qui va lui aussi dynamiter le coté droit. Mais surtout il va permettre à Bouna Sarr, assez timide sur la première période, de pouvoir apporter tout son talent offensif. Contrairement à Krepin, Keita est un joueur qui aime l’intérieur du jeu, ce qui est profitable au latéral qui peut se projeter. 53e minutes le troisième buts intervient sur une magnifique action solo de Mané qui mystifie toute une défense avant de lâcher une frappe lunaire hors de portée du très bon Virgil Vries.

La sortie de Kouyaté déséquilibre l’équipe

On est à la 70e minutes, Kouyaté et Famara Diedhiou sont remplacés respectivement par Nampalys et Habib Diallo. Les relances sénégalaises sont plus courtes avec Nampalys et Gana qui n’hésitent pas à se proposer, mais concomitamment, le Sénégal perd en solidité défensive. L’adversaire monte d’un cran et les erreurs individuelles se multiplient. Mendy et Koulibaly ont failli offrir à l’adversaire deux buts. Dans ce nouveau rapport de force, les warriors réduisent l’écart à la 76e minutes. Malheureusement pour eux les lions vont briser tout rêve de revenir au score à la 83e minutes par Keita Baldé.

Malgré les quinze dernières minutes assez compliquées, les lions de la Teranga ont tenu bon pour s’assurer cette victoire plus qu’importante.

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir

Annonce

Plus Equipe nationale