Connect with us

Autres

Mamadou Ousmane Diagne (Malmö): « Je ne suis pas loin de l’équipe première »

Retrouvez notre nouvelle rubrique [5 QUESTIONS À]. Pour ce premier entretien, nous avons échangé avec Mamadou Ousmane Diagne, formé à l’Etoile Lusitana et évoluant actuellement à Malmö en Suède. Le jeune joueur de 18 ans est revenu sur ses premières expériences en Europe. Ses débuts au Danemark et sa saison actuelle à Malmö, notamment. 

Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours?

Je m’appelle Mamadou Ousmane Diagne. J’ai 18ans et je suis né à Guediawaye, mais ma famille vit à Ouakam. Je suis footballeur professionnel sénégalais. J’évolue à Malmö FF en première division suédoise depuis cette année. J’ai signé un contrat de 4ans. Je suis issu d’une famille de footballeurs. Mon père, Omar Diagne, était footballeur. De même que mes frères. J’assistais souvent à leurs matchs le week-end. Personnellement, j’ai commencé à jouer au foot à l’âge de 5ans. Je jouais énormément avec mes amis dans mon quartier. Le football a toujours été mon sport favori. J’ai ça dans le sang. J’ai fait les navétanes avec mon équipe de quartier cité avion de Ouakam où j’ai été élu meilleur joueur. J’ai été formé à l’Etoile Lusitana. J’ai fait toutes mes gammes là-bas jusqu’à mes 17ans. Par la suite, j’ai été repéré par Aboubakry Ndiath, qui est devenu mon agent. Il m’a emmené faire des essais au FC Zurich en Suisse, puis à Midtjylland, au Danemark et enfin à Malmö FF en Suède. Étant mineur, je ne pouvais pas signer pro avant mes 18ans en tant qu’étranger. Je suis donc parti en France, plus précisément à Rodez où j’ai joué à la jeunesse Sportive Bassin Aveyron. J’y ai passé trois mois avant de signer mon premier contrat professionnel en deuxième division danoise avec le FC Jammerbugt. Je n’y suis resté que six mois. Car Malmö FF, qui me voulait, m’a recruté après.

Tu as signé ton premier contrat pro au FC Jammerbugt. Comment se sont passés tes premiers pas avec le club danois?

A Jammerbugt, mon adaptation s’est super bien passée. J’y ai trouvé Pape Seydou Ndiaye, qui est passé par le Jaraaf et l’équipe nationale du Sénégal. Il m’a très bien accueilli et prodigué beaucoup de conseils en tant que grand frère. Il y a une très grande différence du point de vu climatique entre le Sénégal où j’ai grandi et le Danemark. En plus, les habitudes sociales ne sont pas pareilles. En ce qui concerne le terrain, ici, contrairement au pays, les entraînements sont plus longs et plus rythmés. Le championnat danois est très bon et très physique.

Il t’a fallu 3 mois pour taper dans l’œil de Malmö. Pourquoi le choix du club suédois?

J’étais convoité par plusieurs clubs que j’ai cités plus haut. J’ai signé à Malmö car c’est un club historique, réputé aussi pour la qualité de son centre de formation. Zlatan Ibrahimovic, la légende du football suédois, a été formé ici. C’est également une équipe qui joue les barrages de la Ligue des champions. De par son histoire, c’est le plus grand club suédois et le plus titré. C’est un club familial et très structuré. Quand j’ai rencontré les dirigeants et visité les installations, j’ai tout de suite senti que c’était l’endroit qu’il me fallait pour progresser. Ils m’ont proposé un projet sur le long terme. Je n’ai donc pas hésité une seule seconde. J’ai aussitôt dit à mon agent que c’était l’endroit idéal pour entamer une carrière et qu’on devait signer. C’est la raison de ma venue ici.

Comment se passe l’intégration?

Mon intégration se passe super bien. J’ai tout de suite été mis dans le bain. Je joue la plupart du temps avec la réserve en championnat. J’ai marqué 4 buts et délivré 5 passes décisives en 15 matchs. Je m’entraîne avec les pros tous les jours. Les dirigeants sont très contents de mes performances. Je ne suis pas loin de l’équipe première et j’espère faire bientôt mes débuts en Allsvenskan Inchallah (championnat de suède première division).

Peux-tu nous parler de tes qualités?

C’est difficile de parler de soi, mais en toute humilité, on me décrit comme un joueur très technique, bon en un contre un et très offensif. Je peux jouer sur les côtés ou derrière l’attaquant. J’aime bien avoir le ballon dans mes pieds, dicter le tempo du jeu et faire jouer l’équipe en une touche de balle. Je marque souvent aussi.

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

Commentaires récents

Tags

More in Autres